Orgue de l’hôpital Brétonneau

de Tours

 

 

                                                                            


Historique :

L’orgue est acheté  d’occasion par l’hôpital en août 1867. Il est placé d’abord au sol et il faut attendre 1882, pour qu’à la suite de la restauration de la chapelle, l’orgue soit placé en tribune et qu’un nouveau buffet soit construit par l ‘ébéniste Chevreau de Tours.

 

Composition :

Grand-orgue :                                        Récit :

Quintaton 8’ (B)                                      Flûte octaviante 8’

Flûte harmonique 8’ (D)                           Gambe 8’

Bourdon 8’                                              Voix céleste 8’

Prestant 4’ (B et D)                                 Hautbois 8’

Trompette 8’ (B et D) 

Clairon 4’ (B)

Clarinette 8’ (D)

 

 

Description :

Grand-orgue :  Clavier manuel de 54 notes, sommier chromatique avec ravalement 6 tuyaux dans la basse        


 Photo 1 : Tuyauterie du grand orgue.

 

Quintaton 8 (B) - flûte harmonique 8 (D) : Chape 152 mm, registre 45 mm. 12 tuyaux en bois sur pièces gravées, puis 42 tuyaux sur sommier en étain très mou, coupés au ton, pied semi-ouverts dents manuelles. Aplatissage en pointe au-dessus et au-dessous de la bouche. 18 tuyaux harmoniques.  

Photo: Tuyau du prestant

Prestant 4 (B et D) : Chape 132 mm, registre 6 mm. 54 tuyaux en étain assez mou, coupé au ton, pieds semi-ouverts, dents manuelles espacées, même aplatissage en pointe que la flûte harmonique et le quintaton.

Bourdon 8 : Chape 111 mm, registre 6 mm. Première octave, tuyaux en bois communs avec le quintaton. Sur sommier, 42 tuyaux en étoffe avec calottes soudées, pieds ouverts, dents espacées.

Trompette 8  (B et D) : Chape 190 mm, registre deux fois 58 mm. En très mauvais état. Première octave avec résonateurs de clarinette en hauteur réelle ; à ut2, pavillons de trompette. Pieds plomb, bottes, noyaux plats, anches à bec. De nombreux pavillons abîmés, dessoudés.

Clairon 4  (B)- Clarinette 8 (D) : chape (B) 92 mm, (D) 115 mm ; registre (B) 59 mm, (D) 25 mm. Bien que ce jeu soit inscrit à la console comme une basse de clairon, on trouve exclusivement des tuyaux de clarinette. Pieds en plomb noyaux plats, anches Bertounèche.


           Photo 3: Tuyau de  clarinette.

Récit : Clavier manuel 42 notes (ut2-fa5), un sommier diatonique en mitre.

 

Flûte octaviante 8’ :Tuyaux en étain assez mou, coupés au ton ; dents manuelles. Les 18 derniers dessus sont harmoniques avec deux trous.

Gambe 8’ :Tuyaux en étain, coupées au ton, avec pieds à demi ouverts ; nombreuses dents manuelles. De nombreux sommets de tuyaux sont éclatés ou déchirés.

Voix céleste 8’ :Même commentaires que pour la gambe 8’.

Hautbois 8’ : Pieds en plomb, noyaux plats, anches Bertounèche, sur le corps les pieds sont très haut, ils vont jusqu'à l’évasement des pavillons.

 

Mesures de quelques tuyaux :

 

Prestant 4 :

 

C3

G3

C4

G4

C5

F5

l.s.

286

188

138

88

65

47

Diam

25

19.4

16.5

14

12

10

Haut.bou.

5

4.5

4

3.1

3

2.6

Larg.bouc.

17.5

13.6

11.5

9

7.8

6.8

         Flûte 8’ (g.o.) :

 

G3

C4

G4

C5

G5

Long.

357

265

173

123

93

Diam.

37.5

32

26.2

21.9

19.5

Haut.

Bouc .

7.3

5.3

4.8

3.5

3.8

Larg.

Bouc.

36.1

21.1

17.8

15

12.2

            Les mécanismes :

Au grand orgue, mécanique des notes avec balanciers en éventail. Au récit balanciers parallèles puis grandes vergettes jusqu’au sommier.                                 

  

Photo 4 : Mécanique du G.O. et du Récit.

 retour menu